Musinfo Musinfo – La Base de Données de la Musique Suisse
compositeurs, interprètes, improvisateurs, ensembles, auteurs musicaux, biographies, listes d'oeuvres, répertoires, littérature, images, concernant la création musicale suisse du présent et du passé.
Deutsch - Italiano - English
 


Oeuvre(s) de Eric Gaudibert:


Duo pour flûtes (1959)
Les 3 pièces de ce duo (Modéré – Lent – Dansant) sont écrites de manière classique.
De niveau assez facile.
Durée: 10' 30"
SME/EMS

Mélodies (1966)
pour soprano (ténor) et piano
Texte: Paul Eluard
En 2 cahiers de 3 mélodies chacun.
1er cahier : Dit de l'amour – L'unique – Dit de la force de l'amour.
Ce cahier a été aussi transposé 1 ton plus bas.
Durée: 6' 30"
SME/EMS

La harpe du silence (1966)
Suite lyrique
pour soprano, contralto, récitant et ensemble instrumental (2(2.picc.),1,0,0-2,1,0,0-hpe, pno, 4 perc-1.1.1.1)
Texte: Blaise Cendrars
L'œuvre est en 7 parties : Tes mains pâles, - Ah! laisse-moi aimer – Comme un jet d'eau de joie – Ton visage m'apparaît – Nos baisers – Tes doigts – A travers nos cheveux.
Le style est proche de l'expressionnisme d'Alban Berg.
Durée: 26' 00"
Manuscrit

Epibolie (1968)
pour flûte et orchestre à cordes
Epibolie : imbrication des parties (physiologie), cauchemar (médecine).
Les cordes sont divisées en 2, la partie de contrebasse n'est pas divisée. La flûte a un rôle concertant d'écriture classique.
Durée: 10' 30"
Manuscrit

Morceaux pour flûtes à bec (1969)
30 pièces très brèves (duos, trios) dont la moitié est basée sur des chansons populaires. Ces pièces faciles peuvent aussi être jouées sur la flûte traversière.
Durée: 25' 00"
Editions Foetisch Frères SA

Année (1970)
4 mouvements symphoniques
pour soprano, contralto et orchestre (2(2.picc.),2(2.htbois d'amour),2(2.cl.basse),2(2.cbasson) - 2,2,0,0 - perc - cordes)
Texte: Philippe Henri Jaccottet
Le texte et la musique s'inspirent du cycle des saisons.
Durée: 42' 00"
Manuscrit

Epitase (1970-1974)
pour trio à cordes, clavecin et bande magnétique
Epitase : passage du grave à l'aigu ; partie du poème dramatique qui contient le nœud de la pièce. L'écriture, de niveau simple, comporte des passages aléatoires.
La bande magnétique est sous forme de CD.
Durée: 13' 00"
Manuscrit

Syzygy (1971)
pour flûte et piano préparé
Le jeu de la flûte et du piano est à la fois traditionnel et expérimental. L'écriture rythmique est en "space notation". Pour la préparation du piano il faut: une planchette de bois, des morceaux de feutre, des pinces à linge, des gommes et crayons.
Syzygie: position de la lune en conjonction ou opposition avec le soleil.
Durée: 8' 30"
Editions Papillon

Solstice (1971-1976)
pour piano et bande magnétique
Le pianiste joue à l'intérieur des cordes et sur le clavier. La partition est écrite par rapport au temps chronométrique de la bande magnétique. Il y a des passsages d'écriture aléatoire. Des sons pré-enregistrés de piano, puis travaillés en studio sont la source unique de la bande magnétique. Le CD qui accompagne est joint à la partition.
Durée: 12' 30"
SME/EMS
Interprètes: Charles Dobler

Quatuor à cordes "entre se taire et dire" (1971)
Œuvre d'un seul tenant et d'un haut niveau de difficulté, mais sans écriture expérimentale particulière. Elle s'inspire du quatuor op.18n°3 de Beethoven, cité comme une œuvre en répétition. Les 2 violons et l'alto jouent debout. Au milieu de l'œuvre, ils se déplacent sur la scène.
Le titre est une citation d'Aragon.
Durée: 25' 00"
SME/EMS

Vernescence (1973)
pour clarinette (cor de basset ou clarinette basse), piano et dispositif électroacoustique
Le titre est un néologisme évoquant le printemps, la naissance.
La partition est graphique ; des règles définissent son interprétation. Accessoires pour le piano : verre à pied, claves, baguette de percussion, vis.
Le dispositif électroacoustique comprend 4 ou 6 haut-parleurs répartis dans l'espace, 2 microphones destinés à l'amplification directe, 2 Revox dont le 2e reproduit avec un retard d'environ 10'' ce qu'enregistre le 1er.
Durée: 18' 00"
SME/EMS

Ecritures (1975)
Opéra parlé
pour voix et bande magnétique
Texte: Bernard Falciola
La moitié du texte est traitée dans la bande magnétique selon la technique de la musique concrète, l'autre moitié est dite par le récitant.
C'est la voix de François Germond qui est à l'origine du matériau de cette œuvre.
Le CD qui accompagne la partition est joint à celle-ci.
Durée: 22' 00"
Manuscrit

Variations lyriques (1976)
pour violoncelle solo
Nouvelle version d'une œuvre composée en 1966, ces variations sont une succession ininterrompue de 21 épisodes.
La "scordatura" est: si, sol, ré, la dièse. La partition est double: en sons réels et en sons "doigtés". L'écriture rythmique est précise. Le jeu est traditionnel, avec emploi des quarts de ton dans le grave.
Durée: 14' 30"
SME/EMS

4 Miniatures (1976)
pour piano
De niveau assez facile.
Durée: 9' 00"
Hug & Co. Musikverlage
Interprètes: Ensemble TaG Neue Musik Winterthur

Pour main gauche seule (1976)
pour piano
En 2 parties : la première est rythmique, la seconde lente et douce. De niveau facile.
Durée: 4' 40"
SME/EMS

5 Pièces brèves (1976)
pour ensemble à cordes
Les 4 premières pièces sont les orchestrations des 4 miniatures pour piano. La 5e pièce est originale pour cordes. Assez facile.
Durée: 12' 00"
SME/EMS

Suite en 5 pièces (1977)
pour guitare
Titres des pièces " à la Couperin " : La résonante, La boiteuse, La rageuse, La secrète, La turbulente. Ecriture traditionnelle.
Durée: 11' 00"
Hug & Co. Musikverlage
Interprètes: Miriam Fernández

Sonate (1978)
pour piano
L'œuvre est en 3 mouvements: Refrain-Brisants-Air. Dans l'ensemble l'écriture est en "space notation". Le jeu est traditionnel. Le deuxième mouvement est une pièce difficile. Le premier mouvement peut être joué séparément.
Durée: 13' 00"
Editions Papillon

Capriccio (1978)
pour violon solo
La pièce est en 2 parties reliées entre elles, du type vif-lent. L'écriture est traditionnelle.
Morceau imposé du concours Tibor Varga 1979.
Durée: 7' 00"
Editions Papillon
Interprètes: Hansheinz Schneeberger Rachel Kolly d'Alba

Divertimento (1978)
pour orchestre à cordes
Les titres des 2 parties de cette œuvre sont des citations de Lamartine : " soleils ! mondes errants… ", " …ces îles de lumière ". Ecriture traditionnelle, de niveau assez élevé.
Durée: 15' 00"
Manuscrit

Eripe me, Domine (Psaume 140) (1978)
pour double choeur mixte a cappella
De niveau assez élevé.
Durée: 7' 00"
SME/EMS

Chacun son singe (1973-1978)
Opéra de chambre
pour soprano, baryton, ensemble instrumental (clar, cor, perc, pno, qu à cordes) et bande magnétique
Texte: Philip Kermit Oxman
Il y a 12 scènes où les 2 chanteurs ont des rôles à chaque fois différents. La musique fait constamment référence à des opéras très connus : Don Giovanni, Tristan und Isolde, Pelléas et Mélisande, Wozzeck. S'y ajoute une référence pianistique aux Variations Diabelli de Beethoven. Le texte du livret est une parodie des références littéraires ; il cite en plus des phrases du marquis de Sade.
Durée: 65' 00"
Manuscrit

Contrechamp (1979)
pour flûte, hautbois, violoncelle et clavecin
Dans l'ensemble notation traditionelle. Un solo de clavecin est écrit en "space notation". La dernière partie de l'œuvre est écrite en parties séparées, avec des repères temporels. Le jeu est traditionnel. Le clavecin utilise les jeux 8', 4' et luthé.
Durée: 9' 30"
SME/EMS

Gemmes (1980)
4 pièces
pour orchestre (2 (2. picc.), 2 (2. cor ang.), 2 (2. clar. basse), 2- 2, 2, 1, 0- 2 perc., cordes)
Les 4 pièces: aigue-marine, obsidienne, héliodore, oeil-de-chat, évoquent les caractères et les couleurs de 4 pierres précieuses. L'écriture est dans l'ensemble traditionnelle et de difficulté moyenne.
Durée: 12' 00"
Editions Papillon

Astrance (1980)
pour quintette à vent
L'oeuvre, d'un seul tenant, est pour flûte (piccolo, flûte alto), hautbois (cor anglais), clarinette en sib (petite clarinette en mib, cor de basset), cor, basson, avec 4 métronomes comme accessoires. Ecriture dans l'ensemble traditionnelle de difficulté assez élevée.
Durée: 18' 00"
Hug & Co. Musikverlage

Light (1981)
pour trompette et piano
Morceau imposé du concours international de Genève 1981.
Durée: 7' 00"
Editions Henn

La cantate des éventails (1984)
pour 3 voix d'enfant et ensemble instrumental (3 fl. à bec (de sopranino à basse), clavecin et épinette, vcelle, tromb., perc.) [3 chœurs d'enfants peuvent s'y ajouter]
Mise en texte : Jean Nicole, d'après le récit imaginaire d'une fillette de 8 ans.
Durée: 18' 00"
Manuscrit

L'écharpe d'Iris (1984-1985)
Prélude
pour orchestre (3,3,3,3 - 4,3,3,1 - perc(5) - hpe, cel - cordes / 3,3,3,3 - 4,3,3,1 - perc(5) - hpe, cel - cordes)
C'est une musique de type impressionniste, qui s'inspire en partie du " Prélude à l'après-midi d'un faune " de Debussy.
Durée: 11' 00"
Editions Papillon

Un jardin pour Orphée (1985)
Mouvements
pour cor et ensemble à cordes (4,3,2,2,1)
Le titre est celui d'un dessin de Paul Klee, dont les lignes enchevêtrées et la texture vertigineuse ont inspiré l'œuvre. Six passages de caractère spécifique sont confiés au premier violon solo de l'ensemble. L'écriture de cette œuvre est exigeante.
Durée: 19' 00"
Manuscrit

Hommage(s) à… (1985)
Pièce brève
pour orchestre (2,2,2,2-2,2,0,0-perc.claviers-cordes)
Pièce de circonstance pour le 80e anniversaire de Paul Sacher. Le " S " symbolique apparaît dans l'écriture des instruments à vent. Des citations d'œuvres commandées par Sacher sont entendues aux cordes.
Durée: 1' 40"
SME/EMS

Orées (1986)
pour violon, flûte, violoncelle, piano et clarinette
Dans cette œuvre qui se déroule sans interruption, la clarinette a un rôle particulier, en dehors du groupe, comme "à part". C'est elle qui ouvre et ferme l'œuvre. Les 4 autres instruments ont un épisode en tutti. Sinon chacun a sa partie indépendante. Le violoniste est le soliste de l'œuvre. A la fin il joue sur un instrument dénaturé (violon muet, sans table d'harmonie). Le pianiste joue une "toccata" avec sa seule main droite. Le solo de flûte doit être légèrement amplifié. Le violoncelliste, à la fin, désaccorde son instrument tout en jouant.
Flûte: piccolo et fl alto-sol; clarinette: petite clar-mib, clar-sib, clar basse.
Durée: 18' 00"
Editions Papillon
Interprètes: Rachel Kolly d'Alba Ensemble TaG Neue Musik Winterthur

Miscellanées (1986)
pour flûte de Pan, clarinette, violoncelle, marimba, clavecin et épinette, dispositif électroacoustique
Miscellanées : recueil d'écrits divers, mélanges. Le flûtiste emploie 3 instruments de registre différent (soprano, mezzo, alto) ; le clarinettiste emploie la petite clarinette en mi bémol et le cor de basset ; pour réaliser la gamme microtonale (1/4 et 1/3 de ton) on utilise 3 octaves du clavier de l'épinette.
Le dispositif électroacoustique est un retard produit par 2 x 2 magnétophones, dont le 2e reproduit avec retard l'enregistrement fait en direct par le 1er.
Durée: 17' 00"
Manuscrit

Jetées (1987)
pour orgue
C'est une œuvre ouverte. 7 "thèmes" sont proposés en 12 feuilles volantes: continuum, accords, arpèges, fugato, grave, mélodie et rondeau. Chacun de ces thèmes peut être associé à n'importe quel autre. Sauf exception aucune registration n'est imposée. 8 parcours différents sont proposés par le compositeur.
Durée: 10' 00"-20' 00"
SME/EMS

Diamant d'herbe (1986)
Poème
pour orchestre (2(2.picc),2,2(2.clar.basse),2 - 2,2,1,0 - perc - 8,7,5,4,3)
Le titre s'inspire d'un texte de X.Forneret sur le ver luisant, " le diamant de l'herbe ". À remarquer, un duo entre la clarinette basse et la percussion.
Durée: 11' 00"
Editions Papillon

Océans (1988)
Concertino
pour flûte et cordes (4,3,2,2,1)
En un seul mouvement, ce concertino donne à la flûte un rôle brillant et poétique. L'écriture est classique, sans effets spéciaux.
La partition complète et le matériel d'exécution sont en location.
Réduction pour clarinette et piano.
Durée: 12' 00"
Editions Papillon

Feuillages (1988)
pour 3 percussionnistes
L'œuvre est en 4 parties qui concernent, respectivement, les bois, les métaux, les claviers et les peaux. De très brefs intermèdes relient ces parties entre elles.
La partie 4a peut être jouée séparément en tant que "Fragment" pour 4 timbales.
Durée: 11' 00"
Hug & Co. Musikverlage

Songes / songs (1989)
pour violon et piano
Sauf dans un passage écrit en partition traditionnelle, les parties de violon et de piano sont indépendantes et écrites sur feuilles séparées, ce qui donne une certaine liberté dans les relations temporelles. Jeu traditionnel. Accessoires: violon d'enfant, poids sur les touches graves du piano.
Durée: 10' 00"
SME/EMS
Interprètes: Christoph Keller Robert Zimansky

Le regardeur infini (1987)
6 scènes
pour ensemble vocal, récitant, percussion et clavecin
Texte: Victor Hugo
Le texte principal est extrait de la Légende des siècles. Les 6 scènes sont groupées de 2 en 2 avec, à chaque fois, un intermède extrait de Choses vues, où intervient le clavecin. La partition chorale de cette nouvelle version est inchangée par rapport à la version originale ; la percussion demande 3 exécutants. L'ensemble vocal est pour 16 voix (4 par registre) ; niveau semi-professionnel.
Durée: 28' 00"
Editions Papillon

Le regardeur infini (1987-1990)
6 scènes
pour ensemble vocal et orchestre (3,aussi 2 picc.,fl.alto,fl.basse),3(2.cor angl.),3(aussi cl.mib,clar.basse),3(3.cbasson)-4,3,3,1-perc(5)-hpe-cordes)
Texte: Victor Hugo
(1987)
Le texte principal est extrait de la Légende des siècles. Les 6 scènes sont groupées de 2 en 2 avec, à chaque fois, un intermède extrait de Choses vues.
L'ensemble vocal est pour 16 voix (4 par registre) ; niveau semi-professionnel.
Durée: 28' 00"
Manuscrit

Songes, bruissements (1990)
pour violon, violoncelle et piano
A part quelques passages écrits en partition complète traditionnelle, les relations temporelles entre les 3 instruments sont plus ou moins indépendantes. L'écriture est dans l'ensemble mesurée. C'est une œuvre d'un seul tenant. Le jeu est traditionnel. Le violoncelle joue souvent dans l'extrême aigu. Le violoniste a besoin d'une sourdine de travail, en métal.
Durée: 16' 30"
SME/EMS

Petite suite (1990)
pour groupes de violoncelles
Cette suite est composée de 6 pièces: Ouverture, Duel, Nuit, Ciel, Danse de bois, Sarabande. Ecrites pour développer le jeu collectif, ces pièces (à 2, 3 et 4 voix) sont de niveau élémentaire et moyen.
Durée: 12' 00"
Nepomuk Musik Verlag
Für den Unterricht geeignet

Zwielicht (1990)
pour flûte et harpe
Zwielicht : crépuscule
Sont utilisées la flûte alto en sol et le piccolo. La plupart de la partition est écrite en " space notation ". Le niveau d'exécution est d'un niveau élevé. Accessoire pour la harpe : un archet.
Durée: 11' 30"
SME/EMS

Duel (1990)
pour petit ensemble à cordes (ad lib.)
Pièce tirée du recueil CH-VIOLINO (Musique contemporaine pour instruments à cordes pour l'enseignement). C'est une variante de la 2e pièce de la Petite suite pour groupes de violoncelles (1990).
Durée: 2' 00"
Nepomuk Musik Verlag

Concerto (1991)
"su fondamenta insivisibli"
pour hautbois et orchestre (2(picc.),3(3.cor angl.),2, cbasson - 2,0,1,1 - perc(3) - hpe, clav, pno - cordes)
En 2 parties. Le solo de hautbois est de difficulté supérieure.
Durée: 17' 00"
Editions Papillon

S'achève ma voix (1991)
pour choeur mixte et orchestre (2(2.picc.),2,2(2.clar.basse),2(2.cbasson) – 2,2,0,0 – perc(3) – cordes)
Texte: Adrien Pasquali
Durée: 6' 00"
Manuscrit

Du blanc dans du noir (1991)
pour 2 voix d'enfant et petit ensemble (clar.(clar.basse), vcelle, hpe, perc(1), ondes Martenot)
Texte: J.M.G. Le Clézio
Ce sont 26 devinettes (groupées en 16 tableaux), des "sirandanes" en langue créole de l'île Maurice.
Durée: 20' 00"
Manuscrit

Albumblaetter (1992)
pour flûte et orchestre de chambre
Cette œuvre en 6 tableaux est un hommage à Schumann, auquel elle emprunte ses titres : Humoresque, Lied, Vision, Abendlied, Dans la nuit, Lied ohne Ende. L'orchestre de chambre est un orchestre à cordes, augmenté d'un hautbois et d'une percussion. Le flûtiste utilise les 4 instruments habituels, du piccolo à la flûte basse. Cette œuvre existe dans une version pour 2 flûtes.
L'œuvre a été composée pour Aurèle Nicolet.
Durée: 17' 00"
Manuscrit

Albumblaetter (1992-2000)
pour 2 flûtes
Version pour solistes d'après la même œuvre pour flûte et orchestre de chambre.
C'est une suite de 6 pièces brèves: Humoresque, Lied, Vision, Abendlied, Dans la nuit, Lied ohne Ende. Les titres sont un hommage à Robert Schumann. Des motifs tirés de "Albumblätter" et "Bunte Blätter" circulent dans certaines pièces. Les 4 flûtes sont utilisées: piccolo, fl-ut, fl alto-sol, fl basse. Le jeu est traditionnel et expérimental.
Durée: 10' 30"
Editions Papillon

Bruit d'ailes (1992)
pour ensemble vocal à 12 voix
Texte: K. White, Blaise Cendrars
Les 12 voix (3 par registre) ont une responsabilité solistique, ce qui exige un niveau élevé d'exécution. Les textes d'inspiration légendaire de K. White et B. Cendrars sont en français et en anglais.
Durée: 10' 00"
Editions Papillon

Mélodie sans fin (1992)
pour orchestre (2(2.picc.),2,2,2 - 2,2,2,0 - timb, perc - cordes)
Hommage à Armin Jordan pour son 60e anniversaire, composé avec des citations d'œuvres des 19e et 20e siècles.
Durée: 4' 00"
SME/EMS

Sérénade (1992)
pour violon, alto, violoncelle et piano
C'est une suite de 4 pièces: Entrée, Air à danser, Nocturne, Jeu. Dans la première pièce le violon et l'alto sont indépendants du piano et du violoncelle; selon une version "scénique" ils se déplacent de la salle vers la scène tout en jouant. Le niveau d'ensemble de l'oeuvre est d'une difficulté moyenne.
Durée: 8' 00"
SME/EMS

Trois Tableaux (1993)
pour 2 pianos
Cette œuvre, inspirée par l'architecture intérieure d'une église, est en 3 parties: Voûtes-Rais-Travées. L'écriture rythmique est mesurée et le jeu traditionnel.
Durée: 12' 00"
SME/EMS

Chant de l'aube (1993)
pour cor solo
C'est une pièce de haut niveau technique composée en hommage à Robert Faller. Elle est inspirée par la musique de Robert Schumann. A la fin le corniste chante un son en même temps qu'il joue.
Durée: 5' 00"
SME/EMS

Chant de l'aube (1993-1995)
pour alto (viola) solo
C'est une adaptation de la pièce pour cor solo.
Durée: 5' 00"
SME/EMS

Concerto (1993)
pour violoncelle et orchestre (2(2.picc.),2(2.cor angl.),2(2.clar.cbasse),2 - 2,2,0,0 - timb - 6,6,4,4,2)
En 2 parties.
Durée: 19' 00"
Manuscrit

Jardins d'Est (1994)
pour orchestre (2 (1 avec picc.),2,2 (1 avec clar. B),2 (1 avec cbn)- 2,2,0,0- perc.(2),hp.- cordes)
Cette œuvre comporte beaucoup de changements de tempo. Elle évoque un climat poétique et frémissant.L'écriture fine et transparente est souvent soulignée par des motifs confiés aux vents, au violon solo, à la harpe et à la percussion.
Durée: 8' 30"
Editions Papillon

Concertino (1994)
pour clarinette et cordes
L'oeuvre est en un seul mouvement. La clarinette en si b est tour à tour virtuose, lyrique et intime.La partition complète et le matériel d'exécution sont en location.Réduction pour clarinette et piano.
Durée: 11' 00"
Editions Papillon

Les amours du poète (1994)
pour piano à 4 mains
Variation sur "Der Dichter spricht" dernière pièce des "Scènes d'enfant" de Robert Schumann.
Durée: 1' 30"
SME/EMS

Fanfare pour la paix (1994)
pour solo et ensemble ad libitum
Durée: 2' 30"
Manuscrit

33 chansons (1994)
pour 2 guitares
Destiné aux enfants ou aux débutants, ce cahier très attractif (avec des dessins de Robert Hainard) est une collection de chansons populaires accompagnées d'une seconde partie, qui peut être jouée par le professeur ou un élève plus avancé.
Durée: 50' 00"
Editions Papillon

Deux pas dans le gris (1994-1999)
pour accordéon solo
Durée: 9' 00"
Editions Papillon

Deux ou trois pas ... (1994-1998)
pour contrebasse solo
Durée: 9' 00"
Editions Papillon

Deux ou trois pas dans le gris (1994)
pour contrebasse et accordéon
La première partie de l'oeuvre donne à la contrebasse un rôle de virtuose. Les deux instruments sont alors indépendents sur le plan du caractère et du tempo. Dans la seconde partie contrebasse et accordéon s'unissent dans une recherche lyrique et poétique. Cette oeuvre a donné naissance à deux versions solistes: "Deux ou trois pas..." pour contrebasse et "Deux pas dans le gris" pour accordéon.
Durée: 10' 00"
SME/EMS

Le dit d'elle (1995)
pour contrebasse solo
Inspirée de Rondeaux de G. de Machaut, cette pièce est construite en strophes, dans un style "parlando", avec des commentaires utilisant principalement des sons harmoniques. La citation d'une chanson (tirée de "Remède de Fortune") conclut l'oeuvre.
Durée: 10' 00"
SME/EMS

Concerto lirico (1995)
pour soprano, violoncelle et percussion
Texte: d'Aubigné, Martin Opitz, Francesco Petrarca, Katharina von Greiffenberg
Cette musique s'adresse à une chanteuse de haut niveau, qui puisse chanter dans des styles très différents (du jeu populaire à l'air dramatique). Elle est pensée pour un lieu vaste, à l'intérieur duquel soprano et percussionniste se déplacent.
Durée: 40' 00"
Manuscrit

Deux airs (1995)
pour soprano, violoncelle et percussion
Texte: Giambattista Marino, Catharina von Greiffenberg
Extraits de Concerto lirico.
1) " Miro, rimiro… " pour soprano et violoncelle (ou accordéon)
Air lyrique, sur un poème de Giambattista Marino
2) " Schwing dich, meine Seel' " pour soprano et percussion ad libitum
Grand air dramatique, sur un poème de Catharina von Greiffenberg. La percussion comprend un tam-tam et 6 temple-blocks.
Durée: 12' 30"
SME/EMS

Intermezzo (1996)
pour choeur de femmes, flûte, violon et harpe
Texte: Gianbattista Guarini, Quirinus Kuhlmann, Eduard Mörike, G.M. Hopkins, Angelus Silesius
Le texte en 3 langues (italien, allemand, anglais) donne une grande variété à la partie chorale.
Durée: 20' 00"
Manuscrit

Judith et Holopherne (1996-1997/07)
Mélodrame
pour orchestre à cordes (ou pianoforte), timbales et récitant
Texte: François Debluë
La musique est une adaptation du Divertimento pour cordes (1978), avec une insertion d'un fragment de Feuillages (1988).
Durée: 22' 00"
Manuscrit

Voce, voci (1997)
pour harpe
Morceau imposé du Concours international de Genève 1997, cette pièce est en "space notation", écrite sur un système de 3 portées. Essentiellement lyrique, elle développe un jeu polyphonique dans une écriture traditionnelle.
Durée: 8' 00"
Editions Papillon

"Ce tremblement, qui est une volupté" (1997-1999)
Duo
pour deux hautbois
Le titre est une citation de Victor Hugo, extraite de " Les travailleurs de la mer ".
Le 1er hautbois joue aussi du cor anglais, le 2e aussi du hautbois baroque. Mais si ce dernier instrument n'est pas disponible, le musicien peut jouer le passage en question sur le hautbois moderne, en transposant le texte 1/2 ton plus bas.
La pièce est d'un haut niveau de difficulté.
Durée: 13' 00"
SME/EMS

Concerto grosso (1998)
pour cordes (4,4,4,3,1 ou 3,3,3,2,1)
Cette oeuvre est en 3 mouvements: "D'alcuna stella adorno", "Un'estranea dolcezza", "E fra l'onde agitata" (citations de Torquato Tasso). Chaque instrument a une partie séparée. L'esprit est celui du concerto grosso baroque. L'oeuvre est de difficulté moyenne-élevée sans effets spéciaux.
Durée: 16' 00"
SME/EMS

Canzone (1998/07)
pour flûte et violoncelle
Cette œuvre est construite sur des éléments mélodiques et rythmiques venant d'une chanson du 12e siècle et d'une estampie du 14e siècle. Elle demande beaucoup de maîtrise dans les sons aigus et doux. Le flûtiste utilise aussi la flûte basse. À la fin, la 4e corde du violoncelle est descendue d'une quarte.
Durée: 12' 30"
SME/EMS

Fantaisie concertante (1998-1999)
pour pianoforte et quatuor à cordes baroque
Cette oeuvre d'un seul tenant est un hommage à Carl Philipp Emanuel Bach. Elle comporte des citations tirées de Fantaisies et d'un Rondo de ce compositeur. La partie du pianoforte est d'un style libre, concertant ou très rythmique et d'un niveau assez élevé. Le quatuor a une écriture dans l'ensemble traditionnelle. Le pianoforte utilisé pour la création de l'oeuvre était une copie d'un instrument de 1815.
Durée: 16' 00"
SME/EMS

Canzone a tre (1998-2000)
pour flûte à bec, violon et violoncelle baroques
Peut être jouée avec des instruments modernes ; la flûte utilise aussi le piccolo.
C'est une musique délicate qui s'inspire d'une chanson du 12e siècle et d'une saltarelle du 14e siècle. A l'origine, cette Canzone avait été composée pour flûte et violoncelle.
Durée: 10' 00"
SME/EMS
Interprètes: Katharina Gohl Moser

Fantaisie concertante (1999-2000)
pour pianoforte
C'est une version pour pianoforte solo de la même oeuvre pour pianoforte et quatuor à cordes baroque, qui est un hommage à Carl Philipp Emanuel Bach.Le pianoforte a une étendue de 5 octaves et demie.
Durée: 12' 00"
SME/EMS

Trois pièces pour accordéon (1999)
Ces 3 pièces qui font partie d'une série pédagogique commandée par l'éditeur sont destinées à des interprètes de niveau élémentaire et moyen. Chacune d'entre elles (Tourne, carrousel - Des pas dans le soir - Ciel d'orage) est à la fois un tableau et une petite étude.
Durée: 6' 00"
Nepomuk Musik Verlag

"Wolkenblau" (1999-2000)
pour flûte alto et guitare
Le texte, qui évoque les 4 saisons, date du 17e siècle. Le titre de l'œuvre, ainsi que celui de chaque pièce, sont des citations du poème : Es bläst der sanffte West – Ihr Hertz ist von safran – Der Erden Kelterblut – Die Gäste gehen fort.
Dans cette version à 2, sans la voix, la mélodie est présente dans la partie de flûte.
Durée: 10' 00"
SME/EMS

"Wolkenblau" (1999-2000)
pour soprano, flûte alto et guitare
Texte: Georg-Philipp Harsdörffer
Ce texte, qui évoque les 4 saisons, date du 17e siècle. Le titre de l'œuvre, ainsi que celui de chaque pièce, sont des citations du poème : Es bläst der sanffte West – Ihr Hertz ist von safran – Der Erden Kelterblut – Die Gäste gehen fort.
Durée: 11' 30"
SME/EMS

A Due (2000)
pour hautbois, clarinette, violon et contrebasse
Composition de Eric Gaudibert / Nicolas Bolens.Cette pièce est une écriture "à deux mains" par deux compositeurs qui ont eu envie de tenter cette expérience, en se répartissant les instruments par paire: le hautbois et la contrebasse d'une part, le violon et la clarinette d'autre part.Le violon, écrit avec précision, est l'élément conducteur alors que les 3 autres instruments se placent souplement autour de lui. Un descriptif temporel permet une exécution aisée. Le niveau de difficulté est moyen.
Durée: 7' 30"
SME/EMS

"It was not no melody" (2000)
pour soprano, flûte basse, alto (viola), trompette et clavier électronique
C'est le poème "The mad fiddler" de l'écrivain portugais qui est le conducteur de l'oeuvre; il y a en outre un extrait d'un autre poème, chanté en portugais. Le matériau instrumental et vocal est imprégné de chansons traditionnelles du Portugal et l'action des musiciens comporte plusieurs passages improvisés, en particulier à la trompette dont l'improvisation s'inspire du jazz.
Le clavier avec système Midi propose des gammes de timbres et de micro-intervalles qui contribuent au climat poétique de l'oeuvre. Le soprano a un style vocal proche de celui de l'opéra.
Durée: 21' 00"
Editions Papillon

Message (2000)
pour violoncelle solo et alto (viola)
Le violoncelle, très lyrique, a un discours "parlando". Il est d'une difficulté supérieure, tandis que l'alto, qui joue un rôle discret, avec la réminiscence d'une chanson populaire portugaise, est de niveau facile.
Morceau imposé du Concours international de Genève 2000.
Durée: 8' 00"
Editions Papillon

5 Pièces (2001)
pour 1, 2 ou 3 saxophones
Ce cahier (qui inclut un CD) fait partie de la série " Musiques d'aujourd'hui pour saxophonistes de demain ". Ces pièces (Mélodies, mon désir – Une conversation – De-ci de-là – Est-ce un rêve ? – En un violent combat) sont de niveau moyen et difficile.
Durée: 13' 00"
Woodbrass Music SA
Für den Unterricht geeignet

"Remember…" (2001)
pour violoncelle solo et électronique
Cette pièce, dédiée à la mémoire des victimes des camps d'extermination, est placée sous le signe d'Alma Rosé, nièce de Gustav Mahler, violoniste qui avait fondé l'orchestre de femmes du camp d'Auschwitz.
Des documents sonores (CD) interviennent en cours de l'exécution de l'œuvre. L'électronique (GRM Tools) transforme en direct le son du violoncelle. Accessoire pour la section finale : un archet pour violon d'enfant.
Durée: 16' 00"
Manuscrit

Une promenade (2002)
pour traverso, basson et cor naturel
Les 3 musiciens jouent sur des instruments historiques (diapason à 430).
Peut être jouée avec des instruments modernes.
Les parties sont indépendantes les unes des autres. A la fin, il y a une allusion à " la Truite " de Schubert.
Durée: 11' 00"
Manuscrit

"Mayn kind, mayn treyst" (2002-2004)
pour violon et guitare
Le titre cite le début d'une chanson yiddish qui, avec une autre mélodie bien connue (Belz), inspire cette œuvre. Celle-ci est un hommage à tous les enfants juifs polonais déportés pendant la dernière guerre mondiale.
Violon et guitare sont écrits sur des feuilles séparées. La corde la plus grave des 2 instruments est accordée sur fa dièse.
C'est une musique qui est à la fois d'une grande expressivité et d'une grande intériorité.
Durée: 14' 00"
Editions Papillon
Interprètes: Ensemble TaG Neue Musik Winterthur

"Pierrot, à table !" ou le souper du poète (2003)
pour percussion, accordéon, saxophone, cor et piano
Le percussionniste a un rôle principal et théâtral ; il joue sur une table. Les autres instruments sont, la plupart du temps, indépendants les uns des autres ; le piano est placé au fond de la scène.
Les sons produits sur la table sont amplifiés.
Durée: 10' 00"
SME/EMS

Hekâyat (2003)
pour rubâb, alto, hautbois et percussion
Le rubâb utilisé ici est un luth afghan à 4 cordes. La scordatura de l'alto est : fa dièse, ré, sol, si. Au hautbois s'ajoute le hautbois baryton, qui sonne 1 octave plus bas. La percussion comprend 3 cymbales, un tambour de bois et un rototom. Une amplification est nécessaire.
Cette musique va dans le sens d'une réunion des cultures occidentale et orientale.
Durée: 23' 00"
Manuscrit

Vers quel ciel éblouissant (2003-2004)
Cantate
our chœur mixte et ensemble orchestral (3(2.3.picc),1(cor angl),0,1(cbasson)-2,2,0,0-2 pno(2), perc(2)-0,0,3,1)
Texte: François Debluë
En 3 parties, cette œuvre est destinée à un chœur semi-professionnel. Le texte est constitué de 11 poèmes (ou extraits), dont le sujet est l'homme dans la Nature.
Durée: 28' 00"
Editions Papillon

"pour Orphée" (2004)
pour cor solo
Ce morceau est un arrangement et un développement de la partie de soliste de " Un jardin pour Orphée " (1985) pour cor et ensemble à cordes.
Morceau imposé du Concours international de Genève 2004.
Durée: 8' 00"
Editions Papillon

Message(s) (2004)
pour violoncelle solo et quatuor à cordes
C'est une version enrichie de " Message " pour violoncelle solo. La partie solistique est exactement la même, mais répartie en quatre épisodes. L'alto garde aussi le rôle qu'il avait dans la première version. L'écriture du quatuor à cordes est de niveau assez facile.
SME/EMS

Ciel d'ombre (2004)
3 pièces
pour théorbe
Théorbe à 14 cordes (dont 6 basses)
Les 3 pièces sont : Paroles - Vers la nuit - Ciel d'ombre.
Durée: 8' 00"
SME/EMS

Ciel d'ombre (2004-2005)
pour hautbois, théorbe et électronique
Cette œuvre fait la synthèse des 3 pièces pour théorbe solo, en y ajoutant une partie pour le hautbois. L'électronique (GRM Tools) donne un environnement poétique à l'ensemble.
Durée: 11' 00"
Manuscrit

Intermezzo (2005)
pour ensemble vocal de voix de femmes
Texte: Gianbattista Guarini, Angelus Silesius, Eduard Mörike, G.M.Hopkins
Nouvelle version a cappella de la même œuvre composée en 1996. Pour 8 voix au minimum.
Durée: 13' 00"
SME/EMS

Au delà (2005)
pour flûte, alto et violoncelle
La 4e corde de l'alto est descendue sur sol (1 octave plus bas que la 3e corde). La 4e corde du violoncelle est descendue d'une tierce mineure sur la. Accessoire : un archet pour le flûtiste. A la fin de l'œuvre, altiste et flûtiste jouent avec leur archet sur les cordes du violoncelle.
Une citation discrète apparaît au milieu de ce trio : le début des " Gesänge der Frühe ", op.133 de Robert Schumann.
Durée: 15' 00"
SME/EMS

Images japonaises (2005)
pour cor et quatuor à cordes
Inspirée par les sonorités acides du Gagaku (musique de la cour impériale du Japon) et par les mélismes tendus du Nô, cette œuvre cite un haiku, lequel est prononcé une fois par le corniste. Le tempo du quatuor à cordes est en général indépendant de celui du cor. Les cinq instrumentistes doivent bien maîtriser les micro-intervalles. Le timbre particulier du quatuor à cordes résulte d'une grande recherche dans les "faux" unissons.
Durée: 18' 00"
SME/EMS

5 Miniatures (2005)
pour quatuor à cordes
Les titres de ces miniatures sont : accordi – flüchtig – lacrymæ – harmonics – trépidant. Chacune, d'une difficulté moyenne, développe très finement une seule idée.
Durée: 7' 00"
Editions Papillon

Quatuor à cordes no 2 "rien, il n'y a rien de plus beau" (2006)
En 3 mouvements, ce quatuor est composé pour le quatuor Terpsycordes qui joue à la fois sur des instruments historiques du XIXe siècle accordés 1/2 ton plus bas et sur des instruments avec le diapason moderne. La combinaison des timbres ancien et moderne et l'accordage différencié enrichit l'harmonie et l'expression.
Une version pour instruments à un seul diapason est incluse dans la partition.
Durée: 18' 00"
Editions Papillon

"Là" (2006)
pour guitare
C'est une pièce acrobatique de 15 accords sur les cordes à vide, qui changent toutes les 4 secondes de scordatura, pour arriver à la fin à ce que toutes les cordes donnent la note "la".
Durée: 1' 00"
SME/EMS

Præludium (2007)
pour ensemble à cordes (5,4,3,3,1)
Cette pièce très brève, de dificulté moyenne, a été composée pour la Camerata Zürich, à l'occasion de son 50e anniversaire. À la fin de la pièce, le violon solo cite le thème du Concerto pour violon d'Alban Berg.
Durée: 2' 00"
SME/EMS

2'35" (2007)
pour basson solo, flûte basse, clarinette basse et trompette
Cette pièce a été composée pour les 30 ans de l'ensemble Contrechamps. Le titre correspond au minutage indiqué par Bartók pour son Allegro barbaro. Le trio (flûte, clarinette, trompette) joue des extraits de cette œuvre uniquement en sons soufflés, tandis que le basson solo "chante" le début de la Musique pour instruments à cordes, percussion et célesta du même Bartók.
Il est possible d'utiliser d'autres instruments à vent que ceux choisis ici.
Durée: 3' 40"
SME/EMS

Le dit d'elle (1995-2007)
pour alto solo
Cette pièce est une ré-interprétation de la même œuvre composée pour contrebasse solo. La source de cette musique vient de trois chansons de Guillaume de Machaut, dont Le remède de fortune qui est cité à la fin.
Durée: 9' 00"
SME/EMS

"Sur la route du soleil levant" (2007)
pour orchestre à cordes (minimum 7,6,4,4,1)
Composée pour les 75 ans du Conservatoire populaire de musique de Genève, cette pièce de caractère très varié et coloré est destinée à un niveau de bon amateur. Dans une partie de l'œuvre, les pupitres (sauf celui de la contrebasse) sont divisés en deux.
Durée: 9' 30"
Editions Papillon

A... in Wonderland (2007)
für Viola und Ensemble (Fl, Ob, Klar - Pos - Klav, Schlgz - V, Vc)
Le titre fait référence au livre de Lewis Carroll Alice's Adventures in Wonderland et à l'interprète, Anna Spina, dédicataire de l'œuvre. Le solo d'alto est d'un haut niveau de difficulté. Il y a une scordatura différente pour chacune des 3 parties de l'œuvre.
Durée: 18' 00"
Manuscrit
Interprètes: Anna Spina

Passages intérieurs (2007)
pour 3 flûtistes
Chaque interprète joue de 2 instruments : la flûte en ut + piccolo ou flûte alto ou flûte basse. L'écriture tend à la fusion des timbres. Niveau de difficulté moyen.
Durée: 9' 00"
SME/EMS

Le chant de la rose (2008)
für Kawala, Klarinette und Qanun
Composée au Caire, en collaboration avec des musiciens arabes, cette pièce est en partie improvisée. La clarinette a aussi une partie chantée, qui fait le lien avec le kawala (flûte paysanne égyptienne) et le qanûn (cithare arabe).
Durée: 12' 00"
Manuscrit

Trivium (2008-2009)
pour flûte à bec, pipa et percussion
C'est une rencontre entre 3 instruments venant de mondes éloignés : la flûte à bec baroque, le pipa (luth chinois à 4 cordes) et la percussion moderne.
Les timbres variés de la flûte (soprano, alto et basse) et de la percussion (vibraphone, triangles, cymbales, crotales, tam, caisse claire, grosse caisse) fusionnent avec ceux du pipa.
SME/EMS

Warum? (2009)
pour flûte, hautbois et clarinette
Cette pièce s'inspire de la pièce homonyme de Schumann pour piano (Phantasiestücke op.12). C'est une musique en tempo lent et de couleur douce qui demande une très grande concentration dans la conduite des lignes contrapuntiques.
Durée: 6' 00"
SME/EMS

Skr(i)pt (2009)
pour vibraphone principal et ensemble (soprano, 1,1,1,- cb)
Texte: François Rabelais
Autour du vibraphone se placent triangles, crotales, cymbale, wood-blocks, bongos et grosse caisse.
Le texte chanté est constitué d'onomatopées et de fragments du Gargantua de François Rabelais.
Durée: 11' 00"
Editions Papillon

Si lointaine, sa voix (2010)
pour choeur de femmes, flûte à bec et orgue
Texte: Francois Deblue
Durée: 18' 00"
Manuscrit

Gong (2011-2012)
pour pianoforte concertant et ensemble (2htb,clar,bn/2cor,trb/2va,cb/perc)
Durée: 18' 00"
Editions Papillon

Retour

 
Imprimer    
 
Home RechercheNews A propos de musinfo Contact
© Web Design by WnG Solutions 2004